Guide des matières textiles

Guide des fibres textiles

Tu veux consommer mieux mais entre fibres chimiques, artificielles, synthétiques animales, végétales tu ne t’y retrouve pas vraiment ! Alors ce guide des matières est fait pour toi !

Dans la majorité de mes articles j’insiste souvent sur l’importance des matières dans le style. Non seulement, elles t’apportent du confort et le pouvoir de sublimer ta silhouette. Une bonne matière c’est  aussi ce qui fera qu’un vêtement durera un maximum  de temps exactement ce qu’il te faut pour une garde-robe minimaliste.

Quelles fibres textiles privilégier dans ta garde-robe?

Je suis persuadée qu’à partir du moment où tu en sais un peu plus sur les fibres des vêtements tu seras plus a même de faire les bons choix en magasins.

La garde-robe idéale dépend également de cet élément car en connaissant les différents types de matières tu seras encore plus capable de choisir les pièces durables de ton dressing idéal.

Il est intéressant de savoir ce qui différencie les fibres textiles naturelles, des fibres chimiques. Ces deux typologies font appellent à des procédés d’extraction différents.

1 – La différence entre fibres naturelles et fibres chimiques.

Les fibres textiles naturelles, comme leur nom l’indique, proviennent de matières naturelles elles peuvent être végétales ou animales.

Les fibres chimiques peuvent aussi être divisées en deux familles : les fibres synthétiques qui proviennent d’une matière qui n’est pas naturelle du tout à savoir : le pétrole. 

Les fibres artificielles qui sont obtenues par transformation chimique d’une matière naturelle. Je pense qu’un schéma serait plus explicite 

2 – Les fibres textiles naturelles

Les fibres textiles naturelles sont obtenues en transformant des matières naturelles. Jusque la tout va bien ! C’est plus au niveau des techniques de transformations ou de production que ça laisse parfois à désirer. 

Prenons l’exemple du coton qu’on retrouve en majorité dans nos vêtements. De base, c’est plutôt une bonne chose d’utiliser des matières naturelles plutôt que synthétiques telles que le coton. Non seulement, c’est plus agréable à porter, confortable. Et aussi souvent de meilleur qualité

Ce qui est moins cool, c’est que le coton, si il n’est pas bio n’est pas vraiment bon ni pour toi, ni pour la planète d’ailleurs. Mais pourquoi ? Et bien parce que pour l’obtenir, il faut beaucoup, beaucoup beaucoup d’eau et de pesticides pour le produire.

Prenons l’exemple  d’un t-shirt en coton non bio et bien il aura fallu 2500 litres d’eau pour le produire et 150 g de pesticides

« Ce n’est pas comme si tout le monde avait accès à l’eau depuis un robinet dans le monde si tu vois où je veux en venir … »

Ce que je veux te faire comprendre c’est que les fibres naturelles c’est bien mais bio c’est mieux. 

Résumons : parmi les fibres naturelles : 

  • tu as les matières naturelles végétales qui sont le lin, le coton (bio), le chanvre, le jute, le ramie, l’ortie pour les plus connues.
  • tu as les fibres naturelles animales tel que le cuir, la soie, la laine, le cachemire, le mohair, l’angora, l’alpaga.

En privilégiant ce type de matières, même si elles ne sont pas toujours extraite de manière éthique. Tu mises sur la durée car ces matières ont le mérite d’être durables en plus d’être confortables et belles. 


3 – Les fibres textiles chimiques 

A l’opposé des fibres naturelles il existe des fibres chimiques. Qu’on peut diviser en deux familles :

  • la famille des matières artificielles qui sont issues de fibres naturelles recyclées. En effet, on obtient ces dernières en transformant chimiquement des matières naturelles telles que le bois, ou les plantes. 

Dans cette catégorie tu trouveras après transformation des matières artificielles comme le viscose qui provient du bambou, l’acétate, le lyocell, le modal, le soja, le mais, le lait, le pinatex, le liège.  

Toujours dans cette famille des fibres textiles chimiques tu as aussi les matières synthétiques. Obtenue par un « savant «  mélange de substances chimiques telles que le pétrole. Je pense que tu devines que le fameux polyester qu’on voit dans presque tous les vêtements en fait parti. 

Tu as aussi, le polyamide alias nylon, l’elasthanne (lycra) et enfin l’acrylique

Je ne veux pas non plus pointer du doigt toutes ces matières synthétiques car parfois leur utilisation est nécessaire. En petite quantité cela apporte de la structure aux vêtements. Ce qui me gêne c’est quand le vêtement en contient plus de 50%. On se doute bien que dans ces cas-là  le fabricant ne pense ni au confort, ni à sa durabilité. 

Tu as sens doute déjà pu constater que les vêtements en polyester, ou en elasthanne, ne sont pas toujours confortables. Ils  ne supportent pas vraiment les lavages à répétition. Pire ils retiennent les odeurs de transpirations. Quand on prend du recul ça ne leur fait pas beaucoup d’atouts.

Essayons  de résumer entre les matières à éviter et au contraire celles à privilégier 

5 – Les matières à éviter

Je ne suis pas dans ton porte-monnaie , je ne connais pas ton budget ni ce que tu as comme possibilité d’achat autour de toi. Je veux simplement que tu puisses acheter tes vêtements en connaissance de cause. Surtout en comprenant un peu mieux ce qu’il se cache derrière un nom de matière. 

En premier lieu, je te recommande d’éviter, dans la mesure du possible, les vêtements composés en grande majorité de matières synthétiques non recyclées. À savoir : 

  • Le polyester
  • Le polyamide
  • L’elasthanne
  • L’acrylique.
  • Nylon 

6 – Quelles matières choisir 

Je pense que tu as compris là où je voulais en venir. Dans mon cas, je privilégie l’achat de vêtements aux fibres naturelles telles que :

  • Le coton bio de préférence,
  • Le lin en plus d’être beau, écologique, il permet de rester au frais, 
  • Le chanvre, que tu retrouves dans les jeans,
  • Le jute,
  • Le ramie, 
  • L’ortie,

Mais aussi les matières animales comme 

  • Le cuir 
  • Le cuir végétal,
  • Le cuir vegan issue du bois d’hêtre, d’ananas, raisins
  • La soie, 
  • La laine merinos,
  • Le cachemire, le mohair,
  • L’angora,
  • L’alpaga,

Tu peux aussi opter pour des fibres chimiques mais artificielles telles que le viscose, le lyocell ou le tencel qui proviennent de la pulpe d’eucalyptus. Il est biodégradable et nécessite beaucoup moins d’eau que le coton bio c’est donc une très bonne alternative au coton. 

J’ai d’ailleurs acheté une chemise en 100% lyocell et elle est vraiment bien coupée et belle. 

  • Le modal, similaire au viscose en plus costaud
  • Le bambou,
  • Le soja, 
  • L’acetate, qu’on retrouve souvent dans les lunettes,
  • Le Pinatex fibres de feuilles d’ananas,
  • Le liège.

Encore une fois, je suis là pour t’aider à choisir les matières de tes vêtements en sachant ce qu’ils contiennent. D’ailleurs tu peux trouver une sélection de vêtements 100% éthiques sur le site Dream Act que j’aime beaucoup.

Tu as aimé cet article pense à le partager avec d’autres femmes qui aimeraient elles aussi connaitre les matières à privilégier pour une garde-robe idéale. 

Partagez l'article :
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

2 Replies to “Guide des matières textiles”

  1. Bonjour, Coco. Très bon récapitulatif que cet article. ça fait déjà pas mal de temps que je privilégie les textiles naturels en consultant systématiquement l’étiquette de composition. Par contre, je ne connaissais pas jusqu’à récemment l’impact que pouvait avoir la culture du coton sur l’environnement. J’essaie d’y faire plus attention maintenant. Belle journée. Tiff

    1. Bonjour Tiff,

      Que ça me fait plaisir de te lire ici 🙂 Je suis contente que ça te plaise et que cela te permettre de prendre conscience de notre impact sur l’environnement. Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.