Guide des matières textiles

Guide des fibres textiles

Tu veux consommer mieux mais entre fibres chimiques, artificielles, synthétiques animales, végétales tu ne t’y retrouve pas vraiment ! Alors ce guide des matières est fait pour toi !

Dans la majorité de mes articles j’insiste souvent sur l’importance des matières dans le style. Non seulement, elles t’apportent du confort et le pouvoir de sublimer ta silhouette. Une bonne matière c’est  aussi ce qui fera qu’un vêtement durera un maximum  de temps exactement ce qu’il te faut pour une garde-robe minimaliste.

Quelles fibres textiles privilégier dans ta garde-robe?

Je suis persuadée qu’à partir du moment où tu en sais un peu plus sur les fibres des vêtements tu seras plus a même de faire les bons choix en magasins.

La garde-robe idéale dépend également de cet élément car en connaissant les différents types de matières tu seras encore plus capable de choisir les pièces durables de ton dressing idéal.

Il est intéressant de savoir ce qui différencie les fibres textiles naturelles, des fibres chimiques. Ces deux typologies font appellent à des procédés d’extraction différents.

1 – La différence entre fibres naturelles et fibres chimiques.

Les fibres textiles naturelles, comme leur nom l’indique, proviennent de matières naturelles elles peuvent être végétales ou animales.

Les fibres chimiques peuvent aussi être divisées en deux familles : les fibres synthétiques qui proviennent d’une matière qui n’est pas naturelle du tout à savoir : le pétrole. 

Les fibres artificielles qui sont obtenues par transformation chimique d’une matière naturelle. Je pense qu’un schéma serait plus explicite 

2 – Les fibres textiles naturelles

Les fibres textiles naturelles sont obtenues en transformant des matières naturelles. Jusque la tout va bien ! C’est plus au niveau des techniques de transformations ou de production que ça laisse parfois à désirer. 

Prenons l’exemple du coton qu’on retrouve en majorité dans nos vêtements. De base, c’est plutôt une bonne chose d’utiliser des matières naturelles plutôt que synthétiques telles que le coton. Non seulement, c’est plus agréable à porter, confortable. Et aussi souvent de meilleur qualité

Ce qui est moins cool, c’est que le coton, si il n’est pas bio n’est pas vraiment bon ni pour toi, ni pour la planète d’ailleurs. Mais pourquoi ? Et bien parce que pour l’obtenir, il faut beaucoup, beaucoup beaucoup d’eau et de pesticides pour le produire.

Prenons l’exemple  d’un t-shirt en coton non bio et bien il aura fallu 2500 litres d’eau pour le produire et 150 g de pesticides

« Ce n’est pas comme si tout le monde avait accès à l’eau depuis un robinet dans le monde si tu vois où je veux en venir … »

Ce que je veux te faire comprendre c’est que les fibres naturelles c’est bien mais bio c’est mieux. 

Résumons : parmi les fibres naturelles : 

  • tu as les matières naturelles végétales qui sont le lin, le coton (bio), le chanvre, le jute, le ramie, l’ortie pour les plus connues.
  • tu as les fibres naturelles animales tel que le cuir, la soie, la laine, le cachemire, le mohair, l’angora, l’alpaga.

En privilégiant ce type de matières, même si elles ne sont pas toujours extraite de manière éthique. Tu mises sur la durée car ces matières ont le mérite d’être durables en plus d’être confortables et belles. 


3 – Les fibres textiles chimiques 

A l’opposé des fibres naturelles il existe des fibres chimiques. Qu’on peut diviser en deux familles :

  • la famille des matières artificielles qui sont issues de fibres naturelles recyclées. En effet, on obtient ces dernières en transformant chimiquement des matières naturelles telles que le bois, ou les plantes. 

Dans cette catégorie tu trouveras après transformation des matières artificielles comme le viscose qui provient du bambou, l’acétate, le lyocell, le modal, le soja, le mais, le lait, le pinatex, le liège.  

Toujours dans cette famille des fibres textiles chimiques tu as aussi les matières synthétiques. Obtenue par un « savant «  mélange de substances chimiques telles que le pétrole. Je pense que tu devines que le fameux polyester qu’on voit dans presque tous les vêtements en fait parti. 

Tu as aussi, le polyamide alias nylon, l’elasthanne (lycra) et enfin l’acrylique

Je ne veux pas non plus pointer du doigt toutes ces matières synthétiques car parfois leur utilisation est nécessaire. En petite quantité cela apporte de la structure aux vêtements. Ce qui me gêne c’est quand le vêtement en contient plus de 50%. On se doute bien que dans ces cas-là  le fabricant ne pense ni au confort, ni à sa durabilité. 

Tu as sens doute déjà pu constater que les vêtements en polyester, ou en elasthanne, ne sont pas toujours confortables. Ils  ne supportent pas vraiment les lavages à répétition. Pire ils retiennent les odeurs de transpirations. Quand on prend du recul ça ne leur fait pas beaucoup d’atouts.

Essayons  de résumer entre les matières à éviter et au contraire celles à privilégier 

5 – Les matières à éviter

Je ne suis pas dans ton porte-monnaie , je ne connais pas ton budget ni ce que tu as comme possibilité d’achat autour de toi. Je veux simplement que tu puisses acheter tes vêtements en connaissance de cause. Surtout en comprenant un peu mieux ce qu’il se cache derrière un nom de matière. 

En premier lieu, je te recommande d’éviter, dans la mesure du possible, les vêtements composés en grande majorité de matières synthétiques non recyclées. À savoir : 

  • Le polyester
  • Le polyamide
  • L’elasthanne
  • L’acrylique.
  • Nylon 

6 – Quelles matières choisir 

Je pense que tu as compris là où je voulais en venir. Dans mon cas, je privilégie l’achat de vêtements aux fibres naturelles telles que :

  • Le coton bio de préférence,
  • Le lin en plus d’être beau, écologique, il permet de rester au frais, 
  • Le chanvre, que tu retrouves dans les jeans,
  • Le jute,
  • Le ramie, 
  • L’ortie,

Mais aussi les matières animales comme 

  • Le cuir 
  • Le cuir végétal,
  • Le cuir vegan issue du bois d’hêtre, d’ananas, raisins
  • La soie, 
  • La laine merinos,
  • Le cachemire, le mohair,
  • L’angora,
  • L’alpaga,

Tu peux aussi opter pour des fibres chimiques mais artificielles telles que le viscose, le lyocell ou le tencel qui proviennent de la pulpe d’eucalyptus. Il est biodégradable et nécessite beaucoup moins d’eau que le coton bio c’est donc une très bonne alternative au coton. 

J’ai d’ailleurs acheté une chemise en 100% lyocell et elle est vraiment bien coupée et belle. 

  • Le modal, similaire au viscose en plus costaud
  • Le bambou,
  • Le soja, 
  • L’acetate, qu’on retrouve souvent dans les lunettes,
  • Le Pinatex fibres de feuilles d’ananas,
  • Le liège.

Encore une fois, je suis là pour t’aider à choisir les matières de tes vêtements en sachant ce qu’ils contiennent. D’ailleurs tu peux trouver une sélection de vêtements 100% éthiques sur le site Dream Act que j’aime beaucoup.

Tu as aimé cet article pense à le partager avec d’autres femmes qui aimeraient elles aussi connaitre les matières à privilégier pour une garde-robe idéale. 

Garde-robe capsule : les pièces fortes

garde-robe capsule pièce forte

Trouver des idées de tenues quotidiennes stylées, c’est ce que nous recherchons toutes !

Qui est-ce qui n’a jamais  rêvé d’être stylée sans effort et frôler le « Zéro erreur de style » 🙋🏽‍♀️. 

Disons, qu’il s’agit d’un juste équilibre entre les pièces basiques de ta garde-robe capsule et les pièces fortes. C’est grâce à celle-ci que tu donneras une signature mode à tes tenues. Si tu as pour objectif de booster ton style alors tu aimeras l’idée d’avoir des pièces fortes dans ta capsule.

Avoir un look original ce n’est « rien de plus »  que d’avoir conscience que certaines pièces fortes devront être associées avec d’autres un peu plus simples.

Si tu portes uniquement des vêtements basiques, tu risques de tomber dans le «  trop classique ». En revanche, multiplier les pièces fortes peut s’avérer catastrophique ! 

Avant de rentrer dans le détail de style. Essayons de comprendre ce qu’est une pièce forte ?

Qu’est-ce qu’une pièce forte ? 

Une pièce forte est une pièce qui est plus basique que la majorité de tes vêtements. Dans le sens où, elle sera de qualité comme le vêtement basique mais surtout originale. C’est une pièce qui, à la différence du basique, ne pourra pas se porter avec tous tes vêtements. Autant, il est possible de cumuler les habits basiques dans une tenue, autant ce ne sera pas le cas pour les pièces fortes.

Les vêtements forts ça comprend quoi ?

Toutes les catégories de vêtements peuvent contenir des pièces fortes. Une pièce est considérée comme forte dès qu’elle a une matière qui sort du commun, ou un imprimé funky, une couleur qui attire l’oeil. 

Exemple d’un manteaux comme pièce forte

Armedangels

Exemple top comme pièce forte

Exemple d’un pantalon comme pièce forte

Exemple d’une paire de chaussure comme pièce forte

Jules & Jenn

Exemple d’accessoire comme pièce forte

Dans tous les cas, la pièce forte est à la base de sa création, une pièce basique à laquelle on a ajouté un élément fun, qui donne du pep’s et la rend forte. 

Comment choisir et porter une pièce forte ?

Une pièce forte selon moi, ne le sera pas forcément pour toi. Cela va dépendre de ta personnalité et aussi de ton style vestimentaire et de la manière dont tu la portes.

Je vais prendre 9 pièces qui me semblent être fortes en exemple afin que tu puisses mieux comprendre comment les choisir et les associer à tes vêtements. Celle liste n’est pas exhaustive.

Les 9 pièces fortes qui peuvent booster ton style !

1- Le pantalon en cuir :

Il s’agit d’une pièce qui est forte de part sa matière. Le cuir est une matière qui apporte un côté rock, sexy à une tenue. Elle booste tout de suite un style. C’est une pièce forte que je te recommande de porter avec d’autres pièces plus simples. 

Soit en haut avec une chemise par exemple ou un t-shirt à choisir en fonction de ton style. 

Ou porter des pièces plus soft sur le bas de ta tenue. À savoir des chaussures de couleur unies par exemple.

2 – La jupe léopard

La jupe léopard, est selon moi une pièce forte de par sa coupe et son imprimé. Elle est très originale et donne de l’allure à une femme. C’est un style de jupe qui peut se porter avec des escarpins, des boots, des bottes hautes et aussi des baskets. Elle est plutôt simple à associer en termes de chaussures. C’est au niveau du haut qu’il faudra faire preuve de « vigilance » c’est un grand mot. On ne va pas se mettre de pression. Un pull, un t-shirt, une blouse feront très bien le job. Le tout c’est que les autres pièces soient un peu plus simple.

3- La veste à carreaux

Dans la catégorie des pièces fortes, j’ai choisi d’intégrer dans la liste la veste à carreaux car c’est un élément qui attire le regard de par ses imprimés. Il apporte style et élégance aux tenues basiques. 

Admettons que tu sois habillée en blanc, cette simple veste t’apportera tout de  suite du style.  Une veste à carreaux devra être associée à un haut basique comme un t-shirt uni, une blouse, ou un col roulé, si tu es frileuse comme moi :-).  On évite les imprimés sur le haut de la silhouette. Cela risque de faire too much. 

En ce qui concerne les chaussures, je te conseille de les choisir dans des tons unis ou similaire à la veste comme du bordeaux, du bleu etc.

Admise

4 – La jupe en wax 

De plus en plus en vogue dans les dressing, le wax est un imprimé fort. Toutes les pièces qui en contiennent par petites ou grandes touches deviendront des pièces fortes. Un juste dosage avec d’autres pièces basiques est recommandé.  Une jupe en wax sera tempérée grâce à un haut et des chaussures de couleur unies . En revanche la forme ou coupe du haut pourra être originale elle aussi.

5 – Les cuissardes 

Ahh les cuissardes, il s’agit d’une paire de chaussures encore une fois qui boosteront ton style. Dans ce cas, ce sont souvent leurs matières (cuir, daim) et leur longueur qui font d’elles un élément fort. Le  reste de la tenue peut être très basique ce qui ne t’empêchera pas d’avoir du style. Tu peux aussi opter pour un haut original. Ce que je te recommande vivement c’est de porter un jean ou pantalon slim. Ou alors une robe ou jupe qui laissent entrevoir une partie de tes jambes. Effet stylé garanti. 

6 – Le pantalon large

Sa largeur le rend fort niveau style. Il est souvent taille haute. C’est le type de pantalon qui t’apporte de l’élégance. Tu peux le porter avec des baskets pour le côté casual. Mais je te conseille d’opter plutôt pour des escarpins qui ne feront qu’allonger ta silhouette et booster ton image. 

Moi j’ai poussé loin je l’ai choisi marron à carreaux et je le porte avec des bottines rouges et un haut de couleur uni et ça rend super bien. 

7- La robe longue

 C’est un incontournable, si tu aimes les robes. Elle est une pièce forte selon moi de par sa longueur et aussi ses imprimés qui peuvent être fleuris, à pois, ou autres motifs. Tu peux justement choisir en fonction de ton style. Par exemple si tu as un style bohème tu pourras la choisir fleurie et à pois si tu aimes le style vintage. 

Ce qui est délicat avec la robe longue, c’est de trouver le manteau et les chaussures qui iront avec la robe. En été, tu peux la porter avec un blazer et des sandales. En automne, avec un gilet à grosse maille ou un trench. Enfin en hiver avec des bottes hautes et un manteau long ou mi-long

People tree

8 – Les chaussures à imprimés

Dès qu’une paire de chaussure sort un peu de l’ordinaire à savoir si elle colorée ou encore a imprimés, elle entre dans la catégorie des pièces fortes.  Des chaussures peuvent être le seul élément fort dans une tenue. C’est idéal si tu veux faire une transition vers un style plus chiadé sans en faire des tonnes. 

9 – Les accessoires 

 Les accessoires type gros colliers, chapeaux , boucles d’oreilles mais aussi les chaussettes originales sont également des éléments qui boosteront ta tenue. N’hésites pas à en porter sur une tenue composée de pièces basiques pour avoir plus de style.

Tu l’auras compris être stylée c’est savoir équilibrer sa tenue avec des pièces fortes et des pièces basiques. 

Dis-moi en commentaire s’il y’ a des pièces que tu considères comme étant fortes et que tu n’as pas retrouvé dans la liste ? 

Garde-robe capsule hiver: comment la créer ?

Garde-robe hiver

Dans l’idée de créer ma garde robe capsule pour affronter le froid cet hiver, j’ai bien envie de retenir une chose de mon expérience de ma garde-robe de cet été : plus tu anticipes ta réflexion quant aux vêtements que tu souhaites intégrer, meilleure sera ta créativité pour créer tes tenues vestimentaires.

Mais avant tout prenons le temps d’expliquer ce qu’est la garde-robe capsule.

Qu’est-ce qu’une garde-robe capsule : ma définition 

La garde-robe capsule, selon moi, c’est un ensemble de vêtements que tu possèdes dans ton armoire. Il s’agit surtout de pièces que tu aimes et qui correspondent à ton mode vie, ta personnalité. Tous ces éléments font que tu portes les habits présents dans ton dressing régulièrement.

L’intérêt d’avoir une garde robe simplifiée n’est pas d’avoir un chiffre précis de vêtements dans ton armoire. Comme le projet 333 où tu choisis les 33 pièces que tu porteras durant les trois prochains mois. L’objectif c’est de ne pas encombrer tes placards de pièces que tu ne portes pas. On s’est toutes retrouvées un jour à acheter des vêtements pour ” panser un bobo” au coeur ou fêter une bonne nouvelle.  En mode « retail thérapie ». Dans notre cas on garde uniquement les vêtements qu’on portera.

Garde-robe d’hiver : quoi mettre ?  

Je t’avoue que de penser tout de suite maintenant à ma garde-robe de cet hiver ne me met franchement pas en joie. Et d’un autre côté, j’ai tout de même hâte d’y être. Et oui , cet hiver ce sera pour moi une nouvelle étape !!! Normalement nous auront emménagé dans notre nouvelle maison. Yeahhhh

Qui dit nouvelle maison, implique nouvelle armoire! Ahhhhhh , je rêve de mon dressing bien ordonné avec toutes mes pièces suspendues sur des cintres et visibles en un seul coup d’oeil. Je pourrais mieux profiter de ma garde-robe capsule

Alors que mettre dans ta capsule wardrobe ou en français garde-robe capsule ?

1- Premier conseil :  faire un bilan-silhouette 

Il primordial de savoir ou tu en es niveau silhouette. Ce que je veux te dire c’est que de connaitre tes atouts et tes « moins atouts « est important. Cela te permet de choisir les pièces de ta garde-robe capsule en prenant ces aspects là en compte. 

Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais me concernant, en été je fonds un peu. En hiver, je me retrouve un peu de chair surtout au niveau du ventre. Mon objectif de silhouette en hiver c’est de privilégier les pièces qui n’accentuent pas mon « petit » bidou ballonné. 

Par exemple pour dissimuler un ventre rebondi, je vais éviter :

  • les hauts trop serrés au niveau du ventre, 
  • les matières trop épaisses, 
  • je vais privilégier les hauts fluides et structurés. 

Plus que tes complexes, penses positif et à comment mettre en valeur tes atouts cet hiver ! Si tu as de belles fesses et que tu dois acheter un nouveau jean choisis-en un qui les mettra en valeur ! 

Un petit bilan est toujours intéressant pour te recentrer, assumer ton corps et le valoriser. C’est aussi la bonne occasion pour faire du tri dans ton armoire histoire d’amorcer la transition vers la prochaine saison.

2 – Petit tri dans ta garde-robe

Faire du tri plusieurs fois par an c’est important. Cela permet de revoir l’ensemble des tes vêtements. Et de les adapter en fonction des évolutions de ton mode de vie.

Chacune à sa méthode de tri mais je partage avec toi comment j’ai trié mes vêtements dans un article dédié au cas où tu ne saurais pas comment désencombrer ton dressing. Sais ton jamais ? 

J’aime faire trois piles de vêtements : 

  • une pile qui regroupe les vêtements d’été. 
  • Une pile des vêtements qui ne sont plus en bon état
  • Une pile des vêtements d’hiver que  j’ai soigneusement rangé au printemps dernier. 

L’idée c’est de savoir tout ce que tu possèdes déjà. Mais aussi d’établir une liste de ce qu’il te manque et de t’y tenir. La liste c’est vraiment l’astuce qui me permet de ne pas succomber aux achats impulsifs

Depuis que je procède de cette manière, je sais exactement ce qu’il me faut et je m’y tiens.

Maintenant que tu as fait le tri et que tu as pu lister les pièces manquantes à ton dressing. Il est temps de préparer ta garde-robe capsule d’hiver

3 – Quel est ton style vestimentaire pour ta garde-robe ?

Rien de mieux que de connaitre ton style vestimentaire. Autrement dit de savoir quel est le critère important d’un vêtement. 

Si tu ne connais pas ta famille de style je t’invite à faire une pause dans l’article et d’aller faire un tour sur cet article où je t’explique comment trouver ton style vestimentaire. Je tiens à préciser que plus qu’un style vestimentaire, ce sont des coupes, des matières , des couleurs de vêtements qui composent notre fameuse famille de style vestimentaire. Nous avons toutes plusieurs styles.

Prenons mon exemple étant donné que c’est mon blog hein 🙂 ce que j’aime le plus dans mes vêtements c’est qu’ils soient bien coupés, qu’ils y aient de la structure. Aussi, j’aime qu’ils soient dans des matières douces et confortables.  Je n’aime pas me sentir serrée au niveau du ventre j’aime que mes vêtements laissent mon corps respirer. 

En gros ma famille de style c’est confortable soit casual et chic.  Ce côté chic je peux le retrouver dans le style rock, mais aussi dans le style Bohème à savoir différent typologie de vêtements.

Tu as fais ton bilan sur ta silhouette, tu sais désormais ce que tu recherches dans tes vêtements : le confort ? les matières ? les coupes. Tu sais ce que tu veux dégager au travers de tes vêtements. Tu as constaté, lors de ton tri ,qu’ils te manquaient quelques pièces basiques ou des pièces fortes pour que ta garde-robe d’hiver soit idéale

4 – Une garde-robe adaptée à ton emploi du temps 

Une chose est aussi à prendre en compte pour une garde-robe hivernale idéale c’est ton planning : quels sont tes rendez-vous perso et professionnels à venir. C’est ce qui te permettra d’anticiper un maximum tes tenues. 

Mes indispensables pour ma capsule de cet hiver.

Ici je te liste mes intemporels que je porterais tous l’hiver.

1 – Quelques pulls en Cachemire 

Il est prévu que dans ma capsule d’hiver j’intègre des pulls tout doux en cachemire. Tu as aussi la possibilité d’opter pour des pulls en coton bio

 Ceux de l’hiver dernier et aussi quelques nouveaux , quatre précisément que j’ai récupéré de ma tante. Pour le moment, je ne sais pas encore ce que ça va donner. Du coup je vais les porter et voir comment je me sens dedans. Et si je les intègrent définitivement dans mon dressing d’hiver ? 

2 – Pantalons

Comme l’an dernier, j’y ajoute mes deux pantalons en laine

Mon Chino bleu. J’ai récupéré deux pantalons un noir et un bleu parce que ce sont des pièces qui figuraient sur ma liste de vêtement manquant. L’an dernier lorsque j’ai dû me rendre à mes différentes interventions, j’ai manqué d’un ou deux pantalons de ville. Les deux que j’ai récupéré ne sont pas bien taillés, je vais donc les troquer et m’en procurer des nouveaux. Les pantalons Chino 7/8ème sont des pièces piliers dans mon style et ma garde-robe. C’est confortable à porter et ça fait tout de suite habillé . 

pantalon chino people tree

Toujours en récup’ j’ai déniché deux ensembles costard vintage. Issus encore une fois du vestiaire de la tante. Ils sont trop beaux. Restent à savoir si je vais être à l’aise de les porter toute une journée. On verra bien sinon il seront à vendre.

3 – Des jupes et des robes 

À cela, j’ajouterai mes jupes de l’année dernière :

  • une en cuir noir
  • une jupe boule noire, 
  • une  mi-longue noire,
  • et ma jupe plissée dorée
  • ma robe rouge manches cloches,
  • la rose fleurie et la bleue fleurie. 
  • Ma robe noire molletonnée que j’adore elle est hyper confortable et fait chic elle est complètement dans mon style : casual chic minimaliste
Jupe en daim

Tu comprends l’intérêt de connaitre ton style ou plutôt le style de vêtements que tu préfères. Cela te fait aimer tous tes vêtements. Et Gagner du temps.

4 – Un manteau : le petit nouveau 

J’ai récupéré dans les affaires de la tante, un manteau noir en Laine style « oversize ». Je suis trop contente car il est trop beau, chic et confortable. Encore une fois reste à savoir si il va s’imbriquer dans ma garde-robe hivernale ? Si on fait la liste cela me fait :

  • 1 manteau gris,
  • 1 manteau noir en période d’essai,
  • 1 manteau marron – vert d’eau de l’année dernière. 

Disons que trois manteaux pour une garde-robe capsule me parait beaucoup. Je vais voir si j’arrive à mettre les trois toutes les semaines c’est le meilleur moyen de savoir. 

Je n’ai plus du tout envie de me limiter de manière extrême, comme je l’ai fait cette année. La garde-robe minimaliste m’a permis de penser mes achats et les pièces qui entrent dans mon armoire. J’adore le fait de réfléchir avant chaque acquisition et de l’imaginer dans mon placard.

5 – Quatre paires de chaussures pour cet hiver

Cet hiver, je compte bien porter :

  • mes bottines rouges même si elles commencent à fatiguer, 
  • mes bottines dorées,
  • mes chaussures noires à clous.

D’ailleurs j’en profite pour faire un point sur ces dernières. Je trouve qu’elles font de moins en moins le job. Ce ne sont pas des chaussures de qualité et je le vois bien. Au bout de 2 ans je vais devoir m’en séparer.

Alors qu’une bonne paire en cuir m’aurait fait le triple…D’où l’intérêt de miser sur la qualité !!! Je vais peut-être les revendre ou les donner on verra. Le truc c’est que mon activité professionnelle fait que je reste pas mal debout. Du coup porter des mocassins m’est parfaitement adapté. Non seulement c’est confortable et à la fois stylé. Je vais en acquérir de nouvelles cet hiver. 

Chelsea boots
Jules & Jenn
  • J’ai failli oublié mes basket Veja les petites dernières. Elles sont belles et iront avec tous mes vêtements. À condition que j’ose les salir car elles sont blanches lol. 

Quelles couleurs choisir pour ta garde-robe capsule? 

Choisir ses couleurs est la touche qui change la donne à ta capsule. Me concernant ce sont les couleurs froides qui me vont au teint.

Il est certain, que je porterai des couleurs cet hiver. Si tu ne connais pas ta colorimétrie fais le point avec l’article qui traite du sujet en détail. L’idée c’est de déterminer en amont les couleurs que tu vas adopter selon que ce sont des tops, des pantalons, des grosses pièces ou des accessoires. 

Quels vêtements de ta garde-robe pour des tons neutres ?

Ce qu’il faut, c’est opter pour des tons neutres dans ta garde-robe. 

Ils sont quasi-indispensables, c’est ce qui te permet d’avoir une couleur de base facile à accorder avec le reste de ta penderie. 

Mon conseil, c’est de réserver les tons neutres à savoir le gris, le camel, l’ivoire , le blanc, le marron, le bleu marine pour les grosses pièces. Autrement dit, pour les pièces telles que le manteau, les vestes, un ou deux pantalons. Mais cela reste une proposition. 

Ajoutons un peu de couleurs.

Les couleurs vives pour les tops, les robes, chaussures

Que tu aies 30 ans, 40 ans ou 50 ans optes pour de la couleur !  Ça donne bonne mine naturellement ! 

La couleur, c’est l’astuce à respecter pour donner du pep’s à tes tenues.

Pour ma part, c’est un élément qui donne du style à mes tenues. Mes robes, quelques-unes de mes jupes, tops, chaussures et accessoires sont colorés ou avec des imprimés. 

Robe en coton bio People Tree

L’idée c’est ensuite de mixer les pièces de tons neutres avec des pièces colorées ou fortes.

Quelques idées tenues pour ta garde-robe d’hiver. 

Idées tenues jupe plissée et pull

Dans cet article je donne des outils afin que tu puisses créer ta garde-robe capsule d’hiver. Tu es unique alors exprime ta personnalité à travers tes vêtements. Tu peux commencer par une étape et évoluer au fur et à mesure du temps. Ne te mets pas de pression si tu ne sais pas par ou commencer essaye de porter du vernis ou un rouge lèvres qui flash rien que cela habille déjà une femme. 

J’ai hâte que tu me dises de quoi sera composée ta capsule pour cet hiver.

6 conseils pour ne pas acheter n’importe quoi pendant les soldes

6 astuces pour ne pas acheter n'importe quoi pendant les soldes

 Ça y est les soldes ont commencé et tu es très heureuse parce que cela va être l’occasion de compléter ta garde-robe. Mais attention les soldes peuvent aussi être un piège et tu peux vite te retrouver à acheter des choses dont tu n’as pas forcément besoin !  J’ai ainsi décidé de t’écrire un article dans lequel je regroupe six astuces pour te permettre de ne pas acheter n’importe quoi pendant les soldes. 

Première astuce  : commence tout d’abord par ranger ta garde-robe. 

Le fait de visualiser ce que tu as dans ton armoire va déjà te permettre de ne pas acheter en doublon. 

Essaye de prendre le recul nécessaire pour voir ce qu’il t’a manqué ces derniers jours ou mois lorsque tu voulais t’habiller le matin. Est-ce qu’il y a un pantalon pour lequel tu as éprouvé des difficultés pour le porter ?Par exemple moi ça m’est arrivé de ne pas porter certains de mes pantalons car je n’avais pas le haut qui allait avec ce dernier. Peut-être aussi que tu as beaucoup d’imprimés, de vêtements noirs et peu de couleurs. 

L’idée c’est vraiment de prendre du recul et te dire voilà qu’est-ce que tu aimerais améliorer dans ta garde-robe. Et c’est dans cette optique que je te conseille de faire les soldes afin de compléter ta garde-robe plutôt que d’acheter sur un coup de tête parce que ce n’est pas cher. 

Deuxième astuce : se fixer un objectif achat

Maintenant que tu as pu trier et ranger ta garde-robe, ce qui t’a permis de prendre du recul et de constater ce qu’il te manquait pour compléter ta garde-robe, tu vas pouvoir établir une liste une liste de vêtements qu’il te manque, en fonction de ce que tu auras décidé pour ta gare-robe. À savoir lui donner un coup de «  pep’s »  avec quelques pièces de couleurs par exemple. Ou augmenter le nombre de chemisiers parce que tu en as manqué ces dernières semaines. 

En d’autres termes, l’idée c’est de te créer un objectif d’achat. Dis toi qu’en te rendent en boutique avec cet objectif en tête et bien ça limitera grandement tes achats « erreur ». Et ton compte en banque s’en portera encore mieux.

Troisième astuce : Se fixer un budget

Je te recommande de te fixer un budget. Imagines toi les dégâts avec un budget illimité ? Déjà qu’avec un budget limité il y’aura certainement un dépassement alors si tu ne te fixes pas de budget tu doubles tes chances d’acheter des choses dont tu n’as pas réellement besoin. Cet argent que tu ne dépenseras pas et bien tu pourras le consacrer à d’autres activités comme aller au cinéma, au resto ou te faire plaisir avec un massage. Autant de  choses qui te permettent de te faire du bien. 

Savais-tu qu’acheter diminuerait le sentiment de tristesse ? On parle de «  retail thérapie »  pour en savoir plus voici le site de l’étude.  C’est bien d’en avoir conscience pour ne pas être tentée de combler un manque ou un mal être en achetant à tout va.  

Maintenant que tu sais ce que tu veux acheter et la somme que tu souhaites y consacrer, tu peux désormais  établir une liste des boutiques dans lesquelles tu souhaites acheter ces dites pièces. Depuis le temps que tu exerces en shopping tu as certainement du constater qu’il y a certaines enseignes dans lesquelles tu ne trouves jamais rien. Il n’est pas nécessaire dans ces cas là de renouveler l’expérience avec ces enseignes. Cela va te permettre de gagner du temps et de l’argent. 

Quatre : lister 

Autre astuce pour acheter correctement pendant les soldes c’est de faire la liste des magasins dans lesquelles tu souhaites acheter tes vêtements.

D’ailleurs, je ne sais pas si tu as remarqué mais, certaines enseignes peuvent être classées par style vestimentaire. Prenons l’exemple de l’enseigne Naf Naf où tu peux trouver beaucoup de pièces inspirées du style romantique.

Écrire une liste en amont peut aussi être l’occasion de tester de nouvelles marques , de privilégier le travail de créateurs locaux, Français ou Européen. 

Dis-toi que : acheter un vêtement c’est voter. Etant donné que la majorité des vêtements des grandes enseignes sont confectionnés à l’étranger dans des conditions déplorables. Cela peut être l’opportunité d’utiliser ton pouvoir de vote pour soutenir les créateurs, les artisans, qui pour la plupart, proposer des produits de qualités.

Alors c’est facile à dire mais beaucoup moins à faire ? Surtout lorsque tu es pratiquement sûre de trouver de « belles » pièces «  pas cher ».

 On ne va pas se mentir et puis je ne suis pas là  pour juger mais, j’essaie à mon petit niveau d’agir et d’éveiller les consciences.

Cinquième astuce : essaye tes vêtements 

Ne te dis pas « j’ai la flemme y’a trop de monde » 

Mieux vaut mieux toujours essayer les pièces sélectionnées en magasin.

C’est un coup à se retrouver à se dire « je ramènerai plus tard » et puis finalement le temps passe et on dépasse la date limite de retour en magasin ou encore on veut retourner le vêtement mais finalement il n’est pas remboursable et simplement échangeable.Tu te retrouves « forcée » d’échanger une pièce contre une autre. Encore faut-il trouver une pièce qui va te correspondre. 

Autant de raisons pour lesquelles il est important d’essayer. Aussi, poses toi plusieurs questions avant d’acheter une pièce :

est-ce que cette pièce est  :

  • adaptée à ta personnalité, 
  • à ton style vestimentaire, 
  • à ton mode de vie,
  • est-ce qu’elle correspond à ta morphologie, 
  • est-ce qu’elle est de ta colorimétrie.

Si tu réponds oui à toutes ces questions alors c’est que cette pièce te correspond. 

Dernière et sixième astuce : achète des pièces qui iront avec au moins trois autres pièces de ta garde-robe ? 

Ma mère me dit toujours d’acheter par ensemble ou rien. Aujourd’hui, je comprends mieux ce qu’elle entend par là.

Il arrive trop souvent de trouver une pièce jolie en boutique et autant de fois que cette trouvaille ne soit jamais porter parce qu’aucune autre pièce de ton dressing ne s’assemble avec celle-ci. 

Le top du top serait de pouvoir visualiser ta garde-robe afin d’être capable de dire avec quels habits tu pourras porter cette pièce si tu l’achètes. 

C’est tout l’intérêt d’avoir une garde-robe versatile ; toutes les pièces vont les unes avec les autres. Il existe des applications avec lesquelles tu peux prendre en photos tes vêtements. Cela peut être une bonne manière de pouvoir jeter un coup d’oeil à ta garde-robe avant d’acheter.

J’espère que toutes ces astuces te permettront de ne pas faire d’erreur d’achat, de réussir ton shopping pendant les soldes et de te rappeler qu’ acheter c’est voter.

Qu’il n’est pas important de miser sur la quantité mais plutôt sur la qualité. Seulement quelques pièces peuvent te permettre de t’habiller pendant tout l’été. 

N’hésites pas à partager cet article avec d’autres de tes amis afin qu’elles aussi puissent être parées pour bien acheter pendant les soldes.

Quelle est ta pire erreur d’achat pendant les soldes dis-moi tout en commentaire.

Renouveler sa garde robe sans se ruiner

Comment renouveler sa garde-robe sans budget

Tu aimerais acquérir de nouvelles pièces pour te confectionner une garde-robe idéale ? Mais tu n’as pas vraiment le budget prévu pour acheter toutes les pièces qui manquent à ton vestiaire ! Tu peux le dire tu as un budget vêtements tout riquiqui. Tu n’as pas a être gênée car tu n’es pas la seule à vouloir refaire ta garde-robe sans vouloir ruiner.

Comment j’ai refais ma garde-robe sans me ruiner ?

J’en ai pas mal parlé sur les réseaux sociaux mais peut-être que tu n’as pas vu l’information passer. J’ai assisté à une Troc party sur Paris et j’ai adoré ! Le concept c’est de ramener des fringues de ta garde-robe en bon état. Tu les échanges sur place contre d’autres vêtements. Le budget ? Et bien zéro euros. Je t’assures ! Il te suffit de t’inscrire, bon il faut être au taquet car les places partent vite, mais ensuite à toi les pièces originales des femmes de 20 ans, 30 ans, 40 ans et plus. D’ailleurs, j’ai eu la chance de trouver des pièces vintages.

Pour ma part, j’ai apporté les vêtements de mes enfants encore en très bon état si ce n’est neuf pour certains. Ils ont fait le bonheur d’une femme d’environ 40 ans enceinte. Ça m’a fait tellement plaisir de les lui donner. Elle m’a remercié plusieurs fois.

Ensuite, une fois les vêtements déposés sur la table, j’ai pu commencer mon petit tour. J’ai trouvé de très belles pièces que tu vas retrouver dans ma vidéo. Seules ma veste noire et mon Jean Lévis étaient déjà dans ma garde-robe mais pour ce qui est du reste j’ai tout trouvé sur place y compris les boucles d’oreilles vertes. Je trouve vraiment cela top !

https://www.instagram.com/tv/By7z_hLFApi/?utm_source=ig_web_copy_link

J’ai pu renouveler ma garde-robe avec un budget de zéro euros . De plus, j’ai pu échanger avec les organisatrices de l’événement , dont la créatrice du site web Paris Friendly. Elles sont toutes adorables. J’ai en ai profité pour les interviewer.

Mon grand bonheur c’est d’avoir acquis des vêtements en bon état , stylés. Mais aussi d’avoir consommé des pièces de seconde-main sans dépenser ni polluer !

Autant dire, que c’était une journée hyper enrichissante que je recommande à tout le monde.

D’ailleurs j’ai tellement adoré le concept que j’ai décidé d’en organiser un dans ma ville.

Idées tenues garde-robe en Vidéo

Dans cette vidéo je te présente les différentes pièces que j’ai dénichés mais aussi des idées d’associations. Tu pourras constater qu’avec seulement quelques pièces tu peux vraiment laisser parler ta créativité et te constituer des tenues vraiment sympa et originales.

Alors quelle est la pièce que tu as préféré ?

https://youtu.be/Fif5lAmYvkE

Partage cet article avec toutes tes amies.

Acheter ses vêtements d’occasion mes 5 astuces

acheter vêtement occasion

Acheter d’occasion se démocratise de plus en plus et je trouve vraiment que c’est une bonne chose. D’une part ça donne une chance aux vêtements d’avoir une seconde vie, d’autre part cela pousse à faire preuve de créativité. Enfin ça fait du bien à notre planète.

J’ai toujours aimé acheter d’occasion mais pas toujours eu la chance d’avoir à proximité des endroits pour le faire. Et à l’époque Internet n’existait pas encore. Bon et puis-je n’ai jamais réellement eu le réflexe d’acheter mes vêtements en ligne.

Soyons clair, j’aime renouveler ma garde-robe en seconde main mais pas n’importe où non plus. Du temps où je vivais à Dijon, j’adorais me rendre chez Emmaüs et autres magasins de seconde main du genre pour dénicher la perle rare. En tant qu’étudiante et grande créative ( je le dis aujourd’hui mais je ne le savais pas vraiment à l’époque) je n’avais pas un gros budget pour m’acheter des vêtements du coup, ce type de boutique c’était le parfait compromis.

Photo de ma participation à la Giant Troc Party de Paris

Beaucoup de gens ont un a priori sur le fait d’acheter d’occasion. Mais il n y a rien de sale.  Il est vrai que certains vêtements, si ce n’est tous, prennent la poussière mais ce n’est pas pire que les produits chimiques qui sont présents sur les vêtements neufs que tu peux acheter en magasin. Penses simplement à te munir de mouchoirs, car si tu es allergique tu risques de pas mal éternuer. Il est également bon de prévoir un bon gros lavage du lot de tes trouvailles. 

Depuis que je suis en région parisienne, j’ai eu plus de mal à faire mes emplettes en magasin d’occasion pourtant ce n’est pas les friperies qui manquent. Sincèrement, je pense m’être laissée impressionner par la multiplicité des enseignes de Fast Fashion en arrivant dans la capitale. Avouons-le c’est aussi la facilité d’acheter dans ces grandes enseignes. Parce qu’acheter d’occasion n’est pas donné à tout le monde, c’est justement pour cela que j’écris cet article avec pour base 5 astuces de Béa Johnson pour te guider afin que tes prochains achats d’occasion soient un succès ! 

1 – Être légère

Première chose à laquelle penser, même avant d’entrer dans une friperie ou un dépôt vente, c’est de t’habiller léger. Tu peux porter un t-shirt près du corps pour essayer le vêtement directement par-dessus ou en choisir un assez large que tu pourras enlever facilement et pas un qu’il faudra déboutonner de haut en bas. Idem pour ce que tu portes sur la-bas de ta silhouette optes pour une pièce facile à enlever comme un short ou un jean. Ensuite mieux vaut que tu sois vêtue de coloris unis, car il sera plus facile de se projeter pour tes futurs associations. Si le temps le permet évites d’avoir un gros manteau sur le dos, tu risquerais d’être encombrée et d’avoir chaud : oui chercher dans des bacs « tout à 1€ « ça donne chaud.

2 – Avoir son sac

Munie-toi d’un Tote bag ou si tu penses faire la razziât optes pour une valise à roulettes c’est ce que j’ai pris pour ma Giant Troc Party à Paris et c’était hyper pratique à transporter de plus que ça m’a évité de me faire mal (pour rester polie) aux dos. 

3 – Vas-y avec une liste de ce que tu veux acheter

Lorsque tu vas pour acheter de seconde main tu ne sais pas ce que tu vas trouver et tu pourrais avoir tendance à prendre des choses dont tu n’as pas réellement besoin. Ou tout simplement être tentée d’acheter des choses parce qu’elles ne sont pas chères ou gratuites. C’est ce qui m’est arrivée lors de ma troc party, comme son nom l’indique le principe c’est de ramener des vêtements pour en obtenir d’autres en illimité. Je me suis retrouvée à prendre des vêtements parce qu’ils étaient gratuits. Heureusement, je me suis assez vite reprise mais j’avoue que face à l’excitation ce n’est pas toujours évident. D’où l’intérêt de faire ta liste de pièces manquantes et de t’y tenir !

4 – Que choisir ? Quelles pièces privilégier ?

L’intérêt est double lorsque que tu achètes d’occasion : garnir ta garde-robe à moindre coût pour toi et l’environnement et trouver des pièces bien coupées, adaptées à ton style vestimentaire que tu vas garder un certain nombres d’années. La raison pour laquelle, je te conseille de ne pas acheter des pièces de fast fashion type H&M , Zara. Tu dois certainement savoir que ces dernières utilisent souvent des fibres synthétiques tel que le Lycra, l’acrylique, le polyester. Je dirais que l’important c’est surtout de favoriser les vêtements aux fibres naturelles comme le lin, la soie, le chanvre , le bambou, la laine, le coton qui sont non seulement plus confortables mais aussi beaucoup plus résistantes.

Sois attentive autant à la matière, qu’aux finitions comme les coutures, les boutons les trous, les tâches, c’est d’ailleurs ce que m’a mère répète tout le temps et je la comprends encore mieux aujourd’hui.

5 – Achète pour aujourd’hui et pas pour hier

Enfin, n’achètes pas en prévision d’une taille future ou de retrouver une taille passée. Prend le vêtement qui est à ta taille à l’instant « T ». Si tu achètes dans une friperie fais attention les vêtements vintage peuvent afficher une taille mais qui n’est pas la bonne. Les standards de taille ont beaucoup évolués. Même s’il est super beau et original une fois chez toi il finira au fond du placard et ce n’est pas ton objectif. Alors essaye tous les vêtements que tu as mis de coté c’est quelques minutes de ” perdues ” le jour J mais c’est du temps et de l’argent gagné pour les années à venir.

J’espère que ces quelques conseils t’aideront à mieux acheter tes vêtements d’occasion. Si tu as d’autres astuces, je t’invite à les partager en commentaires avec nous.

Comment désencombrer sa garde-robe ?

comment j'ai désencombré ma garde-robe

Bonjour et bienvenue sur le blog , aujourd’hui on se retrouve pour la suite de mon défi «  garde-robe minimaliste ». Je vous dis comment j’ai désencombré les vêtements de ma garde-robe pour ne garder qu’un certain nombre de pièces. Ce tri , je dois l’avouer n’a pas été si facile. Comme vous le savez déjà (ou pas),  j’ai décidé de me lancer un défi celui de me constituer une garde-robe minimaliste moi ancienne Addict au shopping. Pour réaliser au mieux ce défi je suis passée par la case de désencombrement drastique enfin presque car je n’ai pas réussi à diviser ma garde-robe par deux comme je le pensais. 

Premièrement , j’ai mis au même endroit tous mes vêtements. Et voici une première chose de faite. Ensuite j’ai séparé mes vêtements d’hiver et d’été. C’est là où j’ai pu constater que j’avais 58 pièces d’hiver. Pour procéder à la suite du tri je me suis posée trois questions  : 

  • première question : est-ce que ce vêtement est adapté à ma morphologie ?,
  • deuxième question : est-ce qu’il est adapté à ma colorimétrie ?,
  • troisième question : est-ce que je me sens bien dans ce vêtement ? 1 fois sur 3 il est arrivé que je réponde souvent « non » à la dernière question. C’est ainsi, que je me suis aperçue qu’il y avait pas mal de vêtements dans ma garde-robe dans lesquels je ne me sens pas forcément à l’aise. Bien qu’en magasin je l’ai trouvé beau, qu’il soit tendance et que je les aimé lorsque je les vu en magasin une fois les vêtements porté et bien  c’est une autre histoire je ne me sens pas forcément bien dedans. Pour cette catégories de pièces là j’ai décidé de m’en débarrasser. A ce jour, il me reste encore 39 pièces soit : 
  • trois chemisiers, 
  • cinq robes,
  • six jupes,
  • trois jeans,
  • six pantalons, 
désencombrer ma garde-robe les hauts
désencombrer ma garde-robe les blouses
désencombrer ma garde-robe les robes
désencombrer ma garde-robe les jeans
désencombrer ma garde-robe les pantalons
désencombrer ma garde-robe les manteaux
  • six vestes, deux manteaux et il me reste encore mes six paires de chaussures dont je ne me séparerais pas tout de suite.
  • Vous avez bien compris que je n’ai pas encore divisé mon dressing par deux mais je suis en cours.
  • L’idée c’est de donner une dernière chance aux pièces pour lesquelles j’ai encore un doute. Je compte les porter durant le mois à venir et observer comment je me sens dans le vêtement, comment j’arrive à l’associer. Si tout se passe bien je pourrais le garder en revanche si ce n’est pas le cas alors je m’en débarrasserais. En tout cas je vous dis merci, je suis ravie de partager ce défi garde-robe avec vous, je vous souhaite une très belle journée à très vite pour la suite du défi.

Garde-robe minimaliste : l’adapter

Garde-robe Minimaliste

Tu as fait le tri dans ton dressing en suivant les étapes de l’article « garde-robe minimalisme : faire le tri » Ta garde-robe est désormais désencombrée bien qu’il te reste encore quelques pièces à tester. 

Avant de savoir si tu dois t’en séparer parce que tu ne les auras pas portés plus d’une fois au cours des 6 derniers mois. Les pièces que tu possèdes sont celles que tu portes très régulièrement et dans lesquels tu te sens bien ! Nous pouvons donc continuer la construction de ta garde-robe minimaliste et passer à l’étape suivante « l’adaptation » .

En effet, j’aimerais que tu te poses cette question : ta garde-robe qui est fraichement épurée t-est-elle adaptée ?

Lorsque je dis adaptée, j’entends conforme à ton style de vie ? Le matin j’imagine que tu te lèves pour aller au travail ou déposer tes enfants ? C’est justement en fonction de ton lieu de travail et comment tu t’y rends qu’il faudrait adapter ta garde-robe. 

Ensuite, je suppose que tu ne passes pas ta vie a travailler ? En tout cas je l’espère bien fort !! 

J’imagine que tu as des loisirs aussi ? Peut-être que tu aimes sortir le week-end entre amis ou le soir en mode « after-work ». Peut-être que tu adores faire des balades en famille.

En fonction de tes activités, il te faudra plus ou moins de pièces décontractées, ou peut-être bien, plus de tenues habillées.

Voici un petit exercice : ci après tu trouveras les grandes étapes d’une journée  : 

Trajets , travail, sorties /loisirs après le boulot , sorties/loisirs le week-end.

L’idée c’est de déterminer, grossièrement, le temps que tu alloues à chacune de ces étapes. Et à partir de là tu sauras comment adapter ta garde-robe à ton mode de vie.  

Photo by Jay Dantinne 


1- Quel est ton temps de trajet quotidien ?

Est-ce que tu bosses depuis chez toi ? Ou alors est-ce tu prends les transports en commun ou peut-être bien ta voiture ? C’est particulièrement à ce temps de trajet qu’il va falloir avoir en tête lorsque tu vas penser ta garde-robe. 

Personnellement ,j’ai souvent travaillé assez loin de chez moi. J’ai donc souvent côtoyé les transports en commun. Les chaussures à talons j’aime ça d’ailleurs j’en ai acheté « pleins pleins » mais elles sont souvent restées au placard. Parce que, pas du tout conforme à mon mode de vie du moment.

J’ai fini par adapter mes chaussures à mon mode de trajet. Bien au-delà de mon moyen de transport, j’ai un pied un peu spécial pour lequel je dois porter des semelles orthopédiques. Cela explique d’autant plus mon inconfort dans les chaussures à talons.

Désormais, bien que j’aille au travail en voiture, je reste la quasi-totalité du temps à plat. J’aime tout simplement être à l’aise pour aller bosser. D’ailleurs cela me donne un grain de confiance en plus et me libère l’esprit.

2 – Quel est ton job ou ta fonction en entreprise ?

Cette question sous-entend : est-ce que tu es contrainte à un code vestimentaire dans ton entreprise ? Mais peut-être bien que tu bosses depuis un espace co-working ? La question qu’il faut se poser c’est. : dans quelle condition travailles-tu ?

Prenons l’exemple de cette femme que j’ai accompagnée pour trouver son style vestimentaire, elle travaillait dans le domaine agricole mais pas Parfois dans le cadre de visite à ses clients, elle préférait enfiler des bottes. Je lui ai fait privilégier des jeans et pantalons foncés dans sa garde-robe. Au contraire, si tu as un poste de bureau et que tu es en direct avec la clientèle mieux vaut privilégier les pantalons aux jeans et même avoir plus de pièces fluides et structurées.

3 – Sorties après le boulot

Tu es une adeptes des sorties après le boulot : théâtre, spectacles, concerts etc. Le mieux sera d’avoir des pièces que tu peux porter aussi bien en journée qu’en soirée. C’est là tout l’intérêt d’une garde-robe minimaliste. C’est le fait de pouvoir utiliser le même vêtements et créer des look différents en fonction des occasions.

4- Sorties / loisirs le week-end

Ton dada à toi c’est les balades en forêt, la marche, ou encore le vélo tous les week-end. Alors, les vêtements de sports devraient faire partie intégrante de ta garde-robe. 

Chaussures de marche , legging ou pantalon bien épais. J’espère que tu visualises un peu plus ce qu’il faudrait privilégier dans ton dressing minimaliste. Tu l’auras compris si tu passes la majeure partie de ton temps au travail dans ces cas-là je te conseille d’opter en majorité pour des pièces que tu peux porter en journée et en soirée.

Prête a adapter ta garde-robe à ton lifestyle ? N’hésites pas à partager cet article aux copines !! 🙂 

Garde-robe minimaliste : Trier en 3 étapes

Trier sa garde-robe en 3 étapes

Tu souhaites repartir de zéro avec ta garde-robe et pour cela tu souhaites trier ! Cet article est fait pour toi je partage avec toi ma méthode de désencombrement en 3 étapes. Cette technique de trie je l’ai testé et approuvé. En effet depuis quelques temps j’ai décidé d’adopter la garde-robe minimaliste pour plusieurs raisons. J’ai entre-autre pris conscience qu’acheter moins de vêtements mais de meilleures qualités était indispensable pour notre environnement et un peu pour mon compte en banque.

Cet engouement n’est pas seulement dû au fait que je souhaite trèssssss fortement agir pour une mode plus responsable mais, aussi pour me faciliter la vie le matin tout simplement.

Depuis que j’expérimente une garde-robe minimaliste je gagne un temps fou. Temps que je peux consacrer à d’autres choses comme dormir un peu plus 🙂 

Je n’ai pas trouvé une définition à proprement parler du terme garde-robe minimaliste. Je vais donc te donner la mienne. Comme son nom l’indique il s’agit d’une garde-robe qui comprend quelques pièces de vêtements.

La particularité c’est que ces pièces sont censées se marier les unes avec les autres autrement dit elles sont versatiles. Lorsqu’on élabore une garde-robe capsule, c’est aussi comme ça qu’on l’appelle, ont choisit les vêtements dans leur globalité. On ne l’imagine pas seul mais au sein d’un écosystème. 

1- Détox du dressing

Pour créer ta garde-robe il va déjà falloir trier les vêtements présents dans ton armoire afin de garder uniquement les pièces “efficaces”. 

Trier n’est pas le plus marrant c’est pourquoi je t’ai listé 3 étapes à suivre pour réaliser la détox de ton dressing. Inutile de te dire de préparer 1 litre de thé ou café, des amandes, noix ou fibres de ton choix et surtout de prévoir quelques heures devant toi.

Je te conseille de sortir tous tes vêtements de l’armoire. Premièrement, cela te permettra de redécouvrir les « oubliés » . Deuxièmement, tu seras obligée de les analyser pour un tri efficace ! Partons du principe que tu as déjà trier tes vêtements chauds et froids avant de réaliser tes trois piles .

2 – Réalise trois piles : 

Pour chacune des piles tu dois regarder le vêtement et répondre aux questions suivantes : 

  • est-ce qu’il te va ? Te sens tu bien dedans ? Cela veut dire qu’il met en valeur ta silhouette parce qu’il lui est adaptée,
  • est-il en bon état ?
  • est-il de bonne qualité?  une pièce de bonne qualité pourra être porté plusieurs fois sans se détendre ou s’abîmer très vite. Et surtout assurer un beau tombé.
  • est-il de la bonne couleur ? en fonction de ta colorimétrie certaines couleurs te vont mieux que d’autres.
  • t’inspires t-il ? La véritable question : est-ce qu’il te permet d’exprimer ta personnalité ?  C’est la fonction première du vêtement : exprimer qui tu es.

En répondant à ces questions tu seras disposée à le placer sur une des trois  piles que sont : 

  • Pile N° 1 : tu as répondu ” oui “à tout c’est donc la pile des vêtements que ” tu gardes” , 
  • Pile N°2 : tu as répondu “oui/non” soit de manière équitable , cette pile sera celle des « je ne sais pas ».
  • Pile N° 3 : Tu as répondu “non” à tout c’est la pile des « je m’en débarrasse ».

3-  La méthode du cintre 

Il te reste désormais deux piles de vêtements : une que tu vas pouvoir ranger soigneusement dans ton armoire (pile N° 1) et l’autre que tu vas apposer sur des cintres (pile N°2).

Chaque cintre sera tourné dans le même sens, soit vers le fond du placard soit vers l’ouverture. Si tu portes une de ces pièces dans les prochains jours alors tu pourras la ranger dans le sens inverse des autres.

Et dans 6 mois  tu pourras faire l’état des lieux des cintres. Sort de ta penderie tous ceux qui seront restés dans le sens initial après tri. 

Ceux-là sont en réalité des pièces que tu ne porteras plus, en tout cas pas régulièrement . Il peut également s’agir de pièces « coup de coeur » mais que tu n’arrives pas à porter depuis que tu l’a acheté, ou alors ton silhouette a évolué et le vêtement n’est plus à ta taille. Il peut être question d’un habit « sentiment » que tu n’aimes pas mais que tu n’assumes pas de ne pas aimer.

C’est un proche que tu aimes profondément qui te l’a offert. Peu importe l’histoire de ton vêtement mieux vaut s’en séparer. Mis bout à bout cela encombre ton espace et ton esprit. !

De plus, ces vêtements n’iront pas droit à la poubelle et c’est même interdit ! Tu as plusieurs alternatives que tu choisiras en fonction de la pièce et de ton temps.

4 – Débarrasses toi-en ! 

Si tu as une pièce de qualité, de marque ou avec un grand attachement prends-la en photo et vends-là sur :

Si tu as un peu moins de temps tu peux donner :

Prêtes à faire le grand tri ? J’aimerais connaître ton ressenti après avoir testé la méthode du cintre

N’hésites pas à partager cet article à d’autres femmes qui doivent passer par la case tri ou qui en ont le projet.

Mode éthique : bien commencer

Mode éthique je me lance

La mode éthique j’en avais entendu parlé autour de moi, mais sans que cela ne m’interpelle plus que ça. J’ai toujours acheté mes vêtements dans les grandes enseignes sans vraiment me soucier ni de leur provenance ni de leur impact sur l’environnement.

Et puis, je suis entrée dans le monde du travail et j’ai gagné en pouvoir d’achat. Mais avoir plus d’argent ne veut pas dire vouloir en dépenser plus et encore moins dans les vêtements . Oui nous sommes tellement habituées à acheter nos habits pour rien, que l’on imagine difficilement payer plus pour un vêtement de qualité.

Ensuite, je suis devenue maman et pour la première fois, j’ai eu en cadeau une robe d’une marque que je n’avais jamais porté parce qu’à mes yeux inaccessible. Je l’essaie et là je suis conquise tellement le tombé de la robe était parfait ! Jamais une robe ne m’avait si bien mise en valeur. 

J’ai, à ce moment là,  pris conscience que de mettre un certain prix dans les vêtements avait peut-être un certain intérêt. Les matières sont de meilleures qualités, la coupe du vêtement est beaucoup plus structurée, la silhouette est d’autant plus valorisée. 

Dans le cadre de mon métier je constate que beaucoup de mes clientes partagent le même sentiment ; celui de ne « rien avoir à se mettre ». 


Celui-ci qui est considéré comme un « mal » vient du fait, selon moi, que nous en avons trop dans les placards. Ce « mal » je l’ai ressenti durant bien des années.  Jusqu’à ce que je réalise que plus j’achetais et plus j’avais l’impression de ne rien avoir à porter. 

Aujourd’hui je comprends que c’est justement le but de la mode éphémère : l’insatisfaction du consommateur afin qu’il ai toujours cette envie, pire ce besoin : de consommer. Plus nous achetons, moins nous sommes rassasiées. Oui c’est la sur-consommation la base du problème. C’est elle qui, à mon humble avis, nous empêche de nous vêtir sereinement tous les matins !

Aujourd’hui, j’ai envie d’accompagner les femmes à se sentir bien dans leur corps et vêtements mais aussi que nous parcourions ensemble un nouveau  chemin celui d’une consommation plus responsable

J’ai envie de te démontrer que ce n’est pas parce que tu as des tonnes de vêtements dans ton armoire que tu auras plus de style. Et inversement ce n’est pas le vêtement qui fait le style, mais la personne qui le porte en l’occurrence toi ! 

” Consommer moins mais mieux “. C’est ce vers quoi je vais essayer de tendre. Je dis bien essayer, car je suis dépendante du bon vouloir des marques et de leurs transparences dans le processus de fabrication des produits . #madamecocoandcoresponsable. 

Comment agir dès demain pour une mode responsable ?

Avant tout, je tiens à préciser que j’ai pris conscience de l’importance de consommer moins mais mieux il y a seulement quelques jours à travers le documentaire «  THE TRUE COST » sur Netflix.  

Depuis, j’ai très envie de partager avec vous cette nouvelle direction pour moi et donc pour toi qui me suis. Le hic c’est qu’entre le fait de prendre conscience des choses et l’action : il y a un grand écart. Oui même si je l’ai pensé très fort et bien n’empêche que ça n’a pas fait disparaître tous les vêtements « anti-responsable » de ma garde-robe. D’ailleurs saches que de se débarrasser de tous ces vêtements pour en racheter d’autres ne serait pas éthique non plus. Alors je te rassure tu peux déjà mettre ta pierre à l’édifice en mettant quelques actions en place que voici : 

1- Analyser 

Quels sont les vêtements présents dans ta garde-robe ?  Parmi-eux lesquels arrives-tu à porter régulièrement ? Listes-les sur une feuille de papier ou fais une pile : ceux que tu ne portes pas depuis plusieurs semaines voir des mois. Cela te permettra d’avoir une vision globale de ta garde-robe, de faire un pré-état des lieux et même de commencer à faire du tri.

2- Raviver ta garde-robe 

Maintenant que tu visualises mieux les différentes pièces qui constituent ton vestiaire . Tu peux essayer de trouver de nouvelles (ou pas) associations entre tes vêtements. Cela sera aussi l’occasion de voir ceux que tu arrives à associer et ceux pour lesquels c’est « page blanche » 

Je comprends mieux une phrase que ma mère avait l’habitude de dire : «  prend un haut qui ira avec ». 

Acheter une pièce seule pas de soucis mais à condition de savoir avec quoi elle ira parmi celles déjà présentes dans mon placard. Pour justement arriver à la page blanche et ne jamais porter cet article. L ‘idéal c’est que ton vêtement aille avec plus de trois pièces de ton vestiaire pour en faire plusieurs combinaisons.

3- Regarder les étiquettes de tes vêtements 

Tu as compris que l’idée n’est pas de se débarrasser de tes vêtements d’un seul coup et d’en racheter juste derrière. En revanche, rien ne t’empêches de regarder d’un peu plus près les étiquettes de tes vêtements. Et d’essayer de comprendre ce qu’elles disent. Le site Slow We Are vous explique parfaitement comment faire pour mieux comprendre ces fameuses étiquettes.

4 – ACHETER DURABLE 

Tu as fais le tri dans ton dressing et tu t’es aperçu qu’il te manquait quelques basiques . Tu es donc sur le point d’acheter ok, mais dans ces cas là privilégies des pièces chic et simples dans des matières durables. Tu trouveras une liste de marques éthiques sur le blog d’Emilie dressing responsable .

5- ACHETER LOCALE

Consommer éthique c’est aussi favoriser le commerce locale. On privilégie donc le MADE IN FRANCE et le MADE IN EUROPE.

6- ACHETER EN 2NDE MAIN

Une autre façon d’agir pour une mode responsable c’est d’acheter des vêtements qui existent déjà et qu’on peut trouver dans des friperies, dépôt-vente ou applications comme Vinted.

Pourquoi tu adopterais une consommation de mode durable ? 

Ne nous voilons pas la face l’industrie du textile c’est le secteur le plus polluant après l’industrie du pétrole. 

Adopter une consommation de mode durable c’est aussi une bonne manière :

  • d’économiser de l’argent,
  • de maitriser et s’éclater avec les vêtements de ta garde-robe 
  • et surtout d’agir pour une grande cause qu’est notre environnement. 

Préserver des vies : autre cause importante du modèle durable c’est de préserver des vies. Nous savons toutes que des personnes mettent leur vie en danger pour confectionner nos vêtements.  Des familles sont détruites et traumatisées comme nous avons pu le constater clairement avec l’effondrement du RANA PLAZA en 2013 et ses plus de 1137 morts.

Je ne suis pas là pour sermonner loin de là, car je ne suis pas l’exemple à suivre en la matière (en tout cas pas pour le moment mais je compte bien m’en approcher). En revanche, maintenant que j’ai pris conscience que je pouvais agir à mon « petit niveau » et bien je me sens comme obligée de partager et d’encourager d’autres femmes à opter pour une mode responsable. Mes anciens articles mettent en avant des produits de Fast Fashion, à l’avenir je ferai de mon mieux pour vous donner des conseils vestimentaires en mettant en avant des vêtements de mode durable.

Alors que penses-tu de cette nouvelle direction de mon blog ? Si tu penses que cela peut intéresser un de tes proches alors cliques sur le bouton partage.