Mode éthique : bien commencer

Mode éthique je me lance

La mode éthique j’en avais entendu parlé autour de moi, mais sans que cela ne m’interpelle plus que ça. J’ai toujours acheté mes vêtements dans les grandes enseignes sans vraiment me soucier ni de leur provenance ni de leur impact sur l’environnement.

Et puis, je suis entrée dans le monde du travail et j’ai gagné en pouvoir d’achat. Mais avoir plus d’argent ne veut pas dire vouloir en dépenser plus et encore moins dans les vêtements . Oui nous sommes tellement habituées à acheter nos habits pour rien, que l’on imagine difficilement payer plus pour un vêtement de qualité.

Ensuite, je suis devenue maman et pour la première fois, j’ai eu en cadeau une robe d’une marque que je n’avais jamais porté parce qu’à mes yeux inaccessible. Je l’essaie et là je suis conquise tellement le tombé de la robe était parfait ! Jamais une robe ne m’avait si bien mise en valeur. 

J’ai, à ce moment,  pris conscience que de mettre un certain prix dans les vêtements avait peut-être un certain intérêt. Les matières sont de meilleures qualités, la coupe du vêtement est beaucoup plus structurée, la silhouette est d’autant plus valorisée. 

Dans le cadre de mon métier je constate que beaucoup de mes clientes partagent le même sentiment ; celui de ne « rien avoir à se mettre ». 


Celui-ci qui est considéré comme un « mal » vient du fait, selon moi, que nous en avons trop dans les placards. Ce « mal » je l’ai ressenti durant bien des années.  Jusqu’à ce que je réalise que plus j’achetais et plus j’avais l’impression de ne rien avoir à porter. 

Aujourd’hui je comprends que c’est justement le but de la mode éphémère : l’insatisfaction du consommateur afin qu’il ai toujours cette envie, pire ce besoin : de consommer. Plus nous achetons, moins nous sommes rassasiées. Oui c’est la sur-consommation la base du problème. C’est elle qui, à mon humble avis, nous empêche de nous vêtir sereinement tous les matins !

Aujourd’hui, j’ai envie d’accompagner les femmes à se sentir bien dans leur corps et vêtements mais aussi que nous parcourions ensemble un nouveau  chemin celui d’une consommation plus responsable

J’ai envie de te démontrer que ce n’est pas parce que tu as des tonnes de vêtements dans ton armoire que tu auras plus de style. Et inversement ce n’est pas le vêtement qui fait le style, mais la personne qui le porte en l’occurrence toi ! 

” Consommer moins mais mieux “. C’est ce vers quoi je vais essayer de tendre. Je dis bien essayer, car je suis dépendante du bon vouloir des marques et de leurs transparences dans le processus de fabrication des produits . #madamecocoandcoresponsable. 

Comment agir dès demain pour une mode responsable ?

Avant tout, je tiens à préciser que j’ai pris conscience de l’importance de consommer moins mais mieux il y a seulement quelques jours à travers le documentaire «  THE TRUE COST » sur Netflix.  

Depuis, j’ai très envie de partager avec vous cette nouvelle direction pour moi et donc pour toi qui me suis. Le hic c’est qu’entre le fait de prendre conscience des choses et l’action : il y a un grand écart. Oui même si je l’ai pensé très fort et bien n’empêche que ça n’a pas fait disparaître tous les vêtements « anti-responsable » de ma garde-robe. D’ailleurs saches que de se débarrasser de tous ces vêtements pour en racheter d’autres ne serait pas éthique non plus. Alors je te rassure tu peux déjà mettre ta pierre à l’édifice en mettant quelques actions en place que voici : 

1- Analyser 

Quels sont les vêtements présents dans ta garde-robe ?  Parmi-eux lesquels arrives-tu à porter régulièrement ? Listes-les sur une feuille de papier ou fais une pile : ceux que tu ne portes pas depuis plusieurs semaines voir des mois. Cela te permettra d’avoir une vision globale de ta garde-robe, de faire un pré-état des lieux et même de commencer à faire du tri.

2- Raviver ta garde-robe 

Maintenant que tu visualises mieux les différentes pièces qui constituent ton vestiaire . Tu peux essayer de trouver de nouvelles (ou pas) associations entre tes vêtements. Cela sera aussi l’occasion de voir ceux que tu arrives à associer et ceux pour lesquels c’est « page blanche » 

Je comprends mieux une phrase que ma mère avait l’habitude de dire : «  prend un haut qui ira avec ». 

Acheter une pièce seule pas de soucis mais à condition de savoir avec quoi elle ira parmi celles déjà présentes dans mon placard. Pour justement arriver à la page blanche et ne jamais porter cet article. L ‘idéal c’est que ton vêtement aille avec plus de trois pièces de ton vestiaire pour en faire plusieurs combinaisons.

3- Regarder les étiquettes de mes vêtements 

Tu as compris que l’idée n’est pas de se débarrasser de tes vêtements d’un seul coup et d’en racheter juste derrière. En revanche, rien ne t’empêches de regarder d’un peu plus près les étiquettes de tes vêtements. Et d’essayer de comprendre ce qu’elles disent. Le site Slow We Are vous explique parfaitement comment faire pour mieux comprendre ces fameuses étiquettes.

4 – ACHETER DURABLE 

Tu as fais le tri dans ton dressing et tu t’es aperçu qu’il te manquait quelques basiques . Tu es donc sur le point d’acheter ok, mais dans ces cas là privilégies des pièces chic et simples dans des matières durables. Tu trouveras une liste de marques éthiques sur le blog d’Emilie dressing responsable .

5- ACHETER LOCALE

Consommer éthique c’est aussi favoriser le commerce locale. On privilégie donc le MADE IN FRANCE et le MADE IN EUROPE.

6- ACHETER EN 2NDE MAIN

Une autre façon d’agir pour une mode responsable c’est d’acheter des vêtements qui existent déjà et qu’on peut trouver dans des friperies, dépôt-vente ou applications comme Vinted.

Pourquoi tu adopterais une consommation de mode durable ? 

Ne nous voilons pas la face l’industrie du textile c’est le secteur le plus polluant après l’industrie du pétrole. 

Adopter une consommation de mode durable c’est aussi une bonne manière :

  • d’économiser de l’argent,
  • de maitriser et s’éclater avec les vêtements de ta votre garde-robe 
  • et surtout d’agir pour une grande cause qu’est notre environnement. 

Préserver des vies : autre cause importante du modèle durable c’est de préserver des vies. Nous savons toutes que des personnes mettent leur vie en danger pour confectionner nos vêtements.  Des familles sont détruites et traumatisées comme nous avons pu le constater clairement avec l’effondrement du RANA PLAZA en 2013 et ses plus de 1137 morts.

Je ne suis pas là pour sermonner loin de là, car je ne suis pas l’exemple à suivre en la matière (en tout cas pas pour le moment mais je compte bien m’en approcher). En revanche, maintenant que j’ai pris conscience que je pouvais agir à mon « petit niveau » et bien je me sens comme obligée de partager et d’encourager d’autres femmes à opter pour une mode responsable. Mes anciens articles mettent en avant des produits de Fast Fashion à l’avenir je ferai de mon mieux pour vous donner des conseils vestimentaires en mettant en avant des vêtements de mode durable.

Alors que penses-tu de cette nouvelle direction de mon blog ? Si tu penses que cela peut intéresser un de tes proches alors cliques sur le bouton partage.

Partagez l'article :
  • 100
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 120
    Partages

One Reply to “Mode éthique : bien commencer”

  1. hello

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.