Garde-robe minimaliste : l’adapter

Garde-robe Minimaliste

Tu as fait le tri dans ton dressing en suivant les étapes de l’article « garde-robe minimalisme : faire le tri » Ta garde-robe est désormais désencombrée bien qu’il te reste encore quelques pièces à tester. 

Avant de savoir si tu dois t’en séparer parce que tu ne les auras pas portés plus d’une fois au cours des 6 derniers mois. Les pièces que tu possèdes sont celles que tu portes très régulièrement et dans lesquels tu te sens bien ! Nous pouvons donc continuer la construction de ta garde-robe minimaliste et passer à l’étape suivante « l’adaptation » .

En effet, j’aimerais que tu te poses cette question : ta garde-robe qui est fraichement épurée t-est-elle adaptée ?

Lorsque je dis adaptée, j’entends conforme à ton style de vie ? Le matin j’imagine que tu te lèves pour aller au travail ou déposer tes enfants ? C’est justement en fonction de ton lieu de travail et comment tu t’y rends qu’il faudrait adapter ta garde-robe. 

Ensuite, je suppose que tu ne passes pas ta vie a travailler ? En tout cas je l’espère bien fort !! 

J’imagine que tu as des loisirs aussi ? Peut-être que tu aimes sortir le week-end entre amis ou le soir en mode « after-work ». Peut-être que tu adores faire des balades en famille.

En fonction de tes activités, il te faudra plus ou moins de pièces décontractées, ou peut-être bien, plus de tenues habillées.

Voici un petit exercice : ci après tu trouveras les grandes étapes d’une journée  : 

Trajets , travail, sorties /loisirs après le boulot , sorties/loisirs le week-end.

L’idée c’est de déterminer, grossièrement, le temps que tu alloues à chacune de ces étapes. Et à partir de là tu sauras comment adapter ta garde-robe à ton mode de vie.  

Photo by Jay Dantinne 


1- Quel est ton temps de trajet quotidien ?

Est-ce que tu bosses depuis chez toi ? Ou alors est-ce tu prends les transports en commun ou peut-être bien ta voiture ? C’est particulièrement à ce temps de trajet qu’il va falloir avoir en tête lorsque tu vas penser ta garde-robe. 

Personnellement ,j’ai souvent travaillé assez loin de chez moi. J’ai donc souvent côtoyé les transports en commun. Les chaussures à talons j’aime ça d’ailleurs j’en ai acheté « pleins pleins » mais elles sont souvent restées au placard. Parce que, pas du tout conforme à mon mode de vie du moment.

J’ai fini par adapter mes chaussures à mon mode de trajet. Bien au-delà de mon moyen de transport, j’ai un pied un peu spécial pour lequel je dois porter des semelles orthopédiques. Cela explique d’autant plus mon inconfort dans les chaussures à talons.

Désormais, bien que j’aille au travail en voiture, je reste la quasi-totalité du temps à plat. J’aime tout simplement être à l’aise pour aller bosser. D’ailleurs cela me donne un grain de confiance en plus et me libère l’esprit.

2 – Quel est ton job ou ta fonction en entreprise ?

Cette question sous-entend : est-ce que tu es contrainte à un code vestimentaire dans ton entreprise ? Mais peut-être bien que tu bosses depuis un espace co-working ? La question qu’il faut se poser c’est. : dans quelle condition travailles-tu ?

Prenons l’exemple de cette femme que j’ai accompagnée pour trouver son style vestimentaire, elle travaillait dans le domaine agricole mais pas Parfois dans le cadre de visite à ses clients, elle préférait enfiler des bottes. Je lui ai fait privilégier des jeans et pantalons foncés dans sa garde-robe. Au contraire, si tu as un poste de bureau et que tu es en direct avec la clientèle mieux vaut privilégier les pantalons aux jeans et même avoir plus de pièces fluides et structurées.

3 – Sorties après le boulot

Tu es une adeptes des sorties après le boulot : théâtre, spectacles, concerts etc. Le mieux sera d’avoir des pièces que tu peux porter aussi bien en journée qu’en soirée. C’est là tout l’intérêt d’une garde-robe minimaliste. C’est le fait de pouvoir utiliser le même vêtements et créer des look différents en fonction des occasions.

4- Sorties / loisirs le week-end

Ton dada à toi c’est les balades en forêt, la marche, ou encore le vélo tous les week-end. Alors, les vêtements de sports devraient faire partie intégrante de ta garde-robe. 

Chaussures de marche , legging ou pantalon bien épais. J’espère que tu visualises un peu plus ce qu’il faudrait privilégier dans ton dressing minimaliste. Tu l’auras compris si tu passes la majeure partie de ton temps au travail dans ces cas-là je te conseille d’opter en majorité pour des pièces que tu peux porter en journée et en soirée.

Prête a adapter ta garde-robe à ton lifestyle ? N’hésites pas à partager cet article aux copines !! 🙂 

Garde-robe minimaliste : Trier en 3 étapes

Trier sa garde-robe en 3 étapes

Tu souhaites repartir de zéro avec ta garde-robe et pour cela tu souhaites trier ! Cet article est fait pour toi je partage avec toi ma méthode de désencombrement en 3 étapes. Cette technique de trie je l’ai testé et approuvé. En effet depuis quelques temps j’ai décidé d’adopter la garde-robe minimaliste pour plusieurs raisons. J’ai entre-autre pris conscience qu’acheter moins de vêtements mais de meilleures qualités était indispensable pour notre environnement et un peu pour mon compte en banque.

Cet engouement n’est pas seulement dû au fait que je souhaite trèssssss fortement agir pour une mode plus responsable mais, aussi pour me faciliter la vie le matin tout simplement.

Depuis que j’expérimente une garde-robe minimaliste je gagne un temps fou. Temps que je peux consacrer à d’autres choses comme dormir un peu plus 🙂 

Je n’ai pas trouvé une définition à proprement parler du terme garde-robe minimaliste. Je vais donc te donner la mienne. Comme son nom l’indique il s’agit d’une garde-robe qui comprend quelques pièces de vêtements.

La particularité c’est que ces pièces sont censées se marier les unes avec les autres autrement dit elles sont versatiles. Lorsqu’on élabore une garde-robe capsule, c’est aussi comme ça qu’on l’appelle, ont choisit les vêtements dans leur globalité. On ne l’imagine pas seul mais au sein d’un écosystème. 

1- Détox du dressing

Pour créer ta garde-robe il va déjà falloir trier les vêtements présents dans ton armoire afin de garder uniquement les pièces “efficaces”. 

Trier n’est pas le plus marrant c’est pourquoi je t’ai listé 3 étapes à suivre pour réaliser la détox de ton dressing. Inutile de te dire de préparer 1 litre de thé ou café, des amandes, noix ou fibres de ton choix et surtout de prévoir quelques heures devant toi.

Je te conseille de sortir tous tes vêtements de l’armoire. Premièrement, cela te permettra de redécouvrir les « oubliés » . Deuxièmement, tu seras obligée de les analyser pour un tri efficace ! Partons du principe que tu as déjà trier tes vêtements chauds et froids avant de réaliser tes trois piles .

2 – Réalise trois piles : 

Pour chacune des piles tu dois regarder le vêtement et répondre aux questions suivantes : 

  • est-ce qu’il te va ? Te sens tu bien dedans ? Cela veut dire qu’il met en valeur ta silhouette parce qu’il lui est adaptée,
  • est-il en bon état ?
  • est-il de bonne qualité?  une pièce de bonne qualité pourra être porté plusieurs fois sans se détendre ou s’abîmer très vite. Et surtout assurer un beau tombé.
  • est-il de la bonne couleur ? en fonction de ta colorimétrie certaines couleurs te vont mieux que d’autres.
  • t’inspires t-il ? La véritable question : est-ce qu’il te permet d’exprimer ta personnalité ?  C’est la fonction première du vêtement : exprimer qui tu es.

En répondant à ces questions tu seras disposée à le placer sur une des trois  piles que sont : 

  • Pile N° 1 : tu as répondu ” oui “à tout c’est donc la pile des vêtements que ” tu gardes” , 
  • Pile N°2 : tu as répondu “oui/non” soit de manière équitable , cette pile sera celle des « je ne sais pas ».
  • Pile N° 3 : Tu as répondu “non” à tout c’est la pile des « je m’en débarrasse ».

3-  La méthode du cintre 

Il te reste désormais deux piles de vêtements : une que tu vas pouvoir ranger soigneusement dans ton armoire (pile N° 1) et l’autre que tu vas apposer sur des cintres (pile N°2).

Chaque cintre sera tourné dans le même sens, soit vers le fond du placard soit vers l’ouverture. Si tu portes une de ces pièces dans les prochains jours alors tu pourras la ranger dans le sens inverse des autres.

Et dans 6 mois  tu pourras faire l’état des lieux des cintres. Sort de ta penderie tous ceux qui seront restés dans le sens initial après tri. 

Ceux-là sont en réalité des pièces que tu ne porteras plus, en tout cas pas régulièrement . Il peut également s’agir de pièces « coup de coeur » mais que tu n’arrives pas à porter depuis que tu l’a acheté, ou alors ton silhouette a évolué et le vêtement n’est plus à ta taille. Il peut être question d’un habit « sentiment » que tu n’aimes pas mais que tu n’assumes pas de ne pas aimer.

C’est un proche que tu aimes profondément qui te l’a offert. Peu importe l’histoire de ton vêtement mieux vaut s’en séparer. Mis bout à bout cela encombre ton espace et ton esprit. !

De plus, ces vêtements n’iront pas droit à la poubelle et c’est même interdit ! Tu as plusieurs alternatives que tu choisiras en fonction de la pièce et de ton temps.

4 – Débarrasses toi-en ! 

Si tu as une pièce de qualité, de marque ou avec un grand attachement prends-la en photo et vends-là sur :

Si tu as un peu moins de temps tu peux donner :

Prêtes à faire le grand tri ? J’aimerais connaître ton ressenti après avoir testé la méthode du cintre

N’hésites pas à partager cet article à d’autres femmes qui doivent passer par la case tri ou qui en ont le projet.

Mode éthique : bien commencer

Mode éthique je me lance

La mode éthique j’en avais entendu parlé autour de moi, mais sans que cela ne m’interpelle plus que ça. J’ai toujours acheté mes vêtements dans les grandes enseignes sans vraiment me soucier ni de leur provenance ni de leur impact sur l’environnement.

Et puis, je suis entrée dans le monde du travail et j’ai gagné en pouvoir d’achat. Mais avoir plus d’argent ne veut pas dire vouloir en dépenser plus et encore moins dans les vêtements . Oui nous sommes tellement habituées à acheter nos habits pour rien, que l’on imagine difficilement payer plus pour un vêtement de qualité.

Ensuite, je suis devenue maman et pour la première fois, j’ai eu en cadeau une robe d’une marque que je n’avais jamais porté parce qu’à mes yeux inaccessible. Je l’essaie et là je suis conquise tellement le tombé de la robe était parfait ! Jamais une robe ne m’avait si bien mise en valeur. 

J’ai, à ce moment là,  pris conscience que de mettre un certain prix dans les vêtements avait peut-être un certain intérêt. Les matières sont de meilleures qualités, la coupe du vêtement est beaucoup plus structurée, la silhouette est d’autant plus valorisée. 

Dans le cadre de mon métier je constate que beaucoup de mes clientes partagent le même sentiment ; celui de ne « rien avoir à se mettre ». 


Celui-ci qui est considéré comme un « mal » vient du fait, selon moi, que nous en avons trop dans les placards. Ce « mal » je l’ai ressenti durant bien des années.  Jusqu’à ce que je réalise que plus j’achetais et plus j’avais l’impression de ne rien avoir à porter. 

Aujourd’hui je comprends que c’est justement le but de la mode éphémère : l’insatisfaction du consommateur afin qu’il ai toujours cette envie, pire ce besoin : de consommer. Plus nous achetons, moins nous sommes rassasiées. Oui c’est la sur-consommation la base du problème. C’est elle qui, à mon humble avis, nous empêche de nous vêtir sereinement tous les matins !

Aujourd’hui, j’ai envie d’accompagner les femmes à se sentir bien dans leur corps et vêtements mais aussi que nous parcourions ensemble un nouveau  chemin celui d’une consommation plus responsable

J’ai envie de te démontrer que ce n’est pas parce que tu as des tonnes de vêtements dans ton armoire que tu auras plus de style. Et inversement ce n’est pas le vêtement qui fait le style, mais la personne qui le porte en l’occurrence toi ! 

” Consommer moins mais mieux “. C’est ce vers quoi je vais essayer de tendre. Je dis bien essayer, car je suis dépendante du bon vouloir des marques et de leurs transparences dans le processus de fabrication des produits . #madamecocoandcoresponsable. 

Comment agir dès demain pour une mode responsable ?

Avant tout, je tiens à préciser que j’ai pris conscience de l’importance de consommer moins mais mieux il y a seulement quelques jours à travers le documentaire «  THE TRUE COST » sur Netflix.  

Depuis, j’ai très envie de partager avec vous cette nouvelle direction pour moi et donc pour toi qui me suis. Le hic c’est qu’entre le fait de prendre conscience des choses et l’action : il y a un grand écart. Oui même si je l’ai pensé très fort et bien n’empêche que ça n’a pas fait disparaître tous les vêtements « anti-responsable » de ma garde-robe. D’ailleurs saches que de se débarrasser de tous ces vêtements pour en racheter d’autres ne serait pas éthique non plus. Alors je te rassure tu peux déjà mettre ta pierre à l’édifice en mettant quelques actions en place que voici : 

1- Analyser 

Quels sont les vêtements présents dans ta garde-robe ?  Parmi-eux lesquels arrives-tu à porter régulièrement ? Listes-les sur une feuille de papier ou fais une pile : ceux que tu ne portes pas depuis plusieurs semaines voir des mois. Cela te permettra d’avoir une vision globale de ta garde-robe, de faire un pré-état des lieux et même de commencer à faire du tri.

2- Raviver ta garde-robe 

Maintenant que tu visualises mieux les différentes pièces qui constituent ton vestiaire . Tu peux essayer de trouver de nouvelles (ou pas) associations entre tes vêtements. Cela sera aussi l’occasion de voir ceux que tu arrives à associer et ceux pour lesquels c’est « page blanche » 

Je comprends mieux une phrase que ma mère avait l’habitude de dire : «  prend un haut qui ira avec ». 

Acheter une pièce seule pas de soucis mais à condition de savoir avec quoi elle ira parmi celles déjà présentes dans mon placard. Pour justement arriver à la page blanche et ne jamais porter cet article. L ‘idéal c’est que ton vêtement aille avec plus de trois pièces de ton vestiaire pour en faire plusieurs combinaisons.

3- Regarder les étiquettes de tes vêtements 

Tu as compris que l’idée n’est pas de se débarrasser de tes vêtements d’un seul coup et d’en racheter juste derrière. En revanche, rien ne t’empêches de regarder d’un peu plus près les étiquettes de tes vêtements. Et d’essayer de comprendre ce qu’elles disent. Le site Slow We Are vous explique parfaitement comment faire pour mieux comprendre ces fameuses étiquettes.

4 – ACHETER DURABLE 

Tu as fais le tri dans ton dressing et tu t’es aperçu qu’il te manquait quelques basiques . Tu es donc sur le point d’acheter ok, mais dans ces cas là privilégies des pièces chic et simples dans des matières durables. Tu trouveras une liste de marques éthiques sur le blog d’Emilie dressing responsable .

5- ACHETER LOCALE

Consommer éthique c’est aussi favoriser le commerce locale. On privilégie donc le MADE IN FRANCE et le MADE IN EUROPE.

6- ACHETER EN 2NDE MAIN

Une autre façon d’agir pour une mode responsable c’est d’acheter des vêtements qui existent déjà et qu’on peut trouver dans des friperies, dépôt-vente ou applications comme Vinted.

Pourquoi tu adopterais une consommation de mode durable ? 

Ne nous voilons pas la face l’industrie du textile c’est le secteur le plus polluant après l’industrie du pétrole. 

Adopter une consommation de mode durable c’est aussi une bonne manière :

  • d’économiser de l’argent,
  • de maitriser et s’éclater avec les vêtements de ta garde-robe 
  • et surtout d’agir pour une grande cause qu’est notre environnement. 

Préserver des vies : autre cause importante du modèle durable c’est de préserver des vies. Nous savons toutes que des personnes mettent leur vie en danger pour confectionner nos vêtements.  Des familles sont détruites et traumatisées comme nous avons pu le constater clairement avec l’effondrement du RANA PLAZA en 2013 et ses plus de 1137 morts.

Je ne suis pas là pour sermonner loin de là, car je ne suis pas l’exemple à suivre en la matière (en tout cas pas pour le moment mais je compte bien m’en approcher). En revanche, maintenant que j’ai pris conscience que je pouvais agir à mon « petit niveau » et bien je me sens comme obligée de partager et d’encourager d’autres femmes à opter pour une mode responsable. Mes anciens articles mettent en avant des produits de Fast Fashion, à l’avenir je ferai de mon mieux pour vous donner des conseils vestimentaires en mettant en avant des vêtements de mode durable.

Alors que penses-tu de cette nouvelle direction de mon blog ? Si tu penses que cela peut intéresser un de tes proches alors cliques sur le bouton partage.

Les 10 basiques pour une belle garde-robe d’automne

Les basiques de l'automne

C’est la rentrée et vous voilà déjà nostalgique de vos tenues légères de cette été .

Vous êtes là, posée devant votre garde robe à ne pas savoir comment vous habiller. Et bien oui, quand l’automne pointe le bout de son nez, on ne sait plus comment s’habiller, autrement dit on veut surtout éviter de se les geler le matin ni avoir des élans de chaleur l’après-midi. Alors quoi porter ? Oui, vous hésitez entre ranger définitivement votre garde-robe d’été et sortir celle d’hiver.

J’ai une idée, et si vous mixiez vos pièces d‘été avec celle d’hiver pour vous confectionner une garde de robe sur mesure d’autonome.

Avant de mélanger tous ses beaux ingrédients que sont vos vêtements, il nous faut faire l’état des lieux de votre placard .

Une garde-robe idéale c’est celle qui contient des pièces indémodable, en d’autres termes, des vêtements basiques. Un basique, c’est une pièce simple, de bonne qualité que vous pourrez porter sur plusieurs années indépendamment des tendances de mode.

Pour ce faire , je vous ai confectionné une liste de 10 pièces basiques indispensables à votre garde-robe d’automne.

Prête ? Le grand check

Quels hauts dans votre garde-robe ?

On ouvre gentiment son placard et on check, commençons par les hauts.
Auriez-vous un t-shirt manches longues en coton, de préférence, pour assurer « le tombé »?
La couleur ? Unie pour l’associer rapidement .

T-shirt manche longues

 

Pour les plus frileuses vous devez certainement avoir remis vos plus beaux pulls dans votre armoire. Oui ? Et bien vous avez bien fait car associer un cachemire avec une robe longue fleurie (ou pas) fera un parfait combo. Et en cas de grosses chaleur l’après-midi vous n’aurez qu’à le retirer.

 

Pull en cachemire garde-robe automne

J’imagine que la majorité d’entre vous détient une blouse dans son vestiaire ? Pour celles qui ne connaissent pas ce mot à la « mode » « vestiaire » cela veut dire en langage plus courant armoire mais j’essaie de varier un peu mon vocabulaire. Bref, alors blouse , chemisier ? Vous les avez ? Si ce n’est pas encore le cas optez surtout pour une blouse ayant une belle matières type soie. C’est vraiment le type de pièce que vous allez portez très souvent.

 

 

blouse fluide

Imaginez la nouée par dessus une robe, blousée dans un jean. Vous pourriez en choisir une « style overzise » ou « loose » ou en français « large ». Idéale pour la mettre par dessus une jupe fourreau par exemple.

 

 

Qu’en est-il des bas ?

Justement parlons des « bas » ça va être certainement plus simple :
Dans la famille des « bas » :

  • je voudrais une jupe coupe droite dit fourreau ? Vous avez ? Oui ? Non ?,

 

jupe fourreau

  • Un jean foncé coupe droite ( oui c’est la coupe qui fait chic et en plus qui va à toutes les morphologies),

Jean brut coupe droite

  • un pantalon de ville (7/8ème par exemple) ? et enfin un short en simili cuir.

Quoi comme chaussures ?

Bon, et comme nous en sommes à évoquer les «  bas «  restons y encore quelques minutes mais cette fois ci pour parler chaussures.

Je vous conseille d’avoir, au minimum, une paire de basket de bonne qualité (Stan Smith, New Balance, ou autre marques de votre choix) ayez au moins une paire basique qui ira avec tous vos autres basiques et même les pièces originales de votre garde-robe.

 

Basket Stan Smith blancheNew balance Noire
La paire de basket c’est bien lorsqu’on travail dans la « com » ou lorsqu’on a pas de contact direct avec la clientèle quoique que bien associé on pourrait se le permettre aussi .

Pour celles qui ont un dress code disons un peu plus « strict » je vous recommande et pour les autres aussi, d’avoir une paire de Derbies, elle vous permettra d’avoir du style tout en étant à l’aise.

 

Derbies noires vernies

Et enfin pour les plus courageuses, les escarpins et oui ceux qui vous donneront fière allure, tout en allongeant votre silhouette et une superbe posture.

escarpin noir

Petite astuce, choisissez la largeur de vos talons en fonction de votre silhouette indispensable pour conserver votre harmonie.

The Manteau à avoir

Une dernière pièce essentielle ; le trench coat peut-être que certaines l’ont déjà et dans ce cas c’est super ! Pour celles qui n’en ont pas, je vous recommande d’investir.

 

Trench coat camel

 

C’est la pièce basique de l’autonome. Choisissez le, encore une fois, en fonction de votre carrure et de votre taille avec ou sans épaulette, double ou simple boutonnage, cintré ou coupe droite.. Pour celles qui ont la taille marquée n’hésitez pas à serrez la ceinture de votre trench. En revanche, si vous n’avez pas ou peu de taille nouée la plutôt à l’arrière du dos.

Et voilà vous détenez les pièces basiques de l’automne il ne vous reste plus qu’à les assembler a vêtements d’été!

Dites-nous quelles pièces d’été vous pensé mixer ? Il y’a t-il beaucoup de pièces basiques que aviez déjà ?

Partager vos idées de combinaison en commentaire.

À très vite pour d’autres conseils vestimentaires.